Le 27 mars avec les élèves du collège Lamartine de Paris

Comment jouer en portant un masque quand on a une dizaine d’années et qu’on découvre parfois le théâtre ? Au début, on a peiné, on a subi, on a rêvé de tricher. Mais en période de Covid, hors de question de ne pas jouer le jeu ! Et le jeu, c’était justement de faire avec. Le masque est passé du statut du pire ennemi à celui de meilleur ami. Et après tout, les comédiens grecs supportaient bien de la cire ou du bois sur leur visage, nous pouvons bien nous accommoder d’un bout de tissu relié à nos oreilles, non ? Notre création « Même pas masque ! » interroge donc le lien qui unit le théâtre et le masque depuis l’Antiquité. Sidonie le dit sur la vidéo qui présente notre travail : « le théâtre n’est pas mort », mais le jeu difficilement audible de Selma et Alexis sous leur masque/sac prouve qu’il a tout de même un peu souffert… La dérision l’a ranimé !

Marie Bellanger, professeure de lettres classiques au collège Lamartine de Paris

Réseaux sociaux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *