Le 27 mars avec Le Lien Théâtre 

Lauréat du programme « Artistes à l’école » porté par la Fondation Casino pour la période 2021-2023, la compagnie Le Lien Théâtre intervient auprès d’une classe de 5ème du collège Lamartine à Villeurbanne dans le cadre d’un projet de pratique théâtrale et de création artistique coconstruit avec l’équipe pédagogique.
A travers des ateliers pluridisciplinaires (théâtre, cascade, musique, écriture) proposés à 21 jeunes, ce projet vise à engager une réflexion artistique à partir d’un corpus dramaturgique sur les frères et sœurs ennemi·e·s en vue de la création d’une histoire contemporaine sur la fratrie, et plus largement, sur la fraternité.
Il paraissait donc évident de donner la parole à ces jeunes sur leur rapport au théâtre lors de l’action « Les enfants du siècle prennent la parole » du 27 mars. Dans ce cadre-là, la vingtaine d’élèves de 5ème accompagnée par leur professeur de français ont travaillé ensemble à l’écriture d’un texte sur leur ressenti et leur perception du théâtre.
A l’occasion d’une journée de représentations de Tu m’agresses la parole un spectacle du Lien Théâtre proposé chaque année aux élèves de 6ème du collège Lamartine, ce texte a fait l’objet d’une lecturethéâtralisée en prélude de chaque représentation par 4 jeunes volontaires le matin et 4 autres l’après-midi.
L’objectif de cet évènement était double puisqu’il a permis à des élèves de 5ème de témoigner de leur rapport au théâtre lors d’une représentation à laquelle ils ont déjà assisté l’an passé et que leurs camarades de 6ème étaient sur le point de découvrir. D’autre part, il a offert à ces 8 jeunes la possibilité de venir se confronter en avant-première sur scène à un public avant de jouer en mai prochain dans le cadre du Festival Brut de Fabrique au Théâtre de l’Iris à Villeurbanne

Vous voulez voir les témoignages ? C’est ICI

Vous voulez voir les témoignages ? C’est ICI

Texte écrit et lu le vendredi 25 mars au collège Lamartine à Villeurbanne :

« En faisant du théâtre, en créant un spectacle, me prenant pour un roi, le théâtre a pris sur moi.

Ma première scène était en CM1. Ça m’a marqué car j’étais passé devant beaucoup de personnes.

J’ai joué dans Roméo et Juliette en CM2 et ça m’a marqué.

La pièce « Tu m’agresses la parole » était très réaliste, elle exprimait vraiment la vie d’un adolescent.

Je suis impressionné par la mémoire des acteurs.

Le souvenir qui m’a le plus marqué est la première fois où je suis passé devant la classe.

Ce que j’aime dans le théâtre, c’est de beaucoup agir, parler, bouger et jouer : quitte à faire du théâtre, autant le faire à fond !

J’aime à l’atelier quand les comédiens nous font une démonstration.

J’aime les émotions qu’on donne au public.

J’aime faire la musique, et jouer sur scène, car la musique apporte quelque chose en plus à la pièce.

J’aime la satisfaction des applaudissements de la foule.

J’aime jouer la comédie mais je suis timide : le théâtre me fait pousser ma voix.

Le théâtre demande du travail mais c’est beau à voir.

Au théâtre, parfois les personnes que l’on joue sont contraires à la personnalité que nous avons.

C’est flagrant quand on parle avec les acteurs après le spectacle.

Le théâtre m’apporte des souvenirs.

A force de faire du théâtre on s’habitue à être regardé, ce n’est pas si facile.

Le théâtre aide énormément pour exprimer ses émotions avec son corps.

Le théâtre m’aide à avoir confiance en moi, il m’aide à gérer mon stress.

Le théâtre permet de mieux connaître notre classe, et de mieux me connaître moi-même.

Au théâtre, je me crée une autre vie.

Le théâtre m’a libéré de mes émotions.

Le théâtre m’a fait évoluer sur ma façon de penser, sur la mort ou le féminisme : le sexisme, ça existe
depuis toujours !

Faire du théâtre m’apprend comment trouver des excuses à mes parents pour sortir jouer avec mes amis.

Grâce au théâtre je sais comment m’exprimer.

Faire du théâtre m’apporte de ne plus avoir honte devant les autres. On a moins peur de leur regard.

Le théâtre m’a aidé à comprendre que si une émotion devait venir, je devais la laisser parcourir mon corps pour mieux la gérer.

Le théâtre m’a donné plus d’imagination dans mon cerveau.

Au théâtre, je me sens libre, et personne ne se moquera de moi.

Au théâtre, je me sens bien. J’ai l’impression d’être moi-même.

En faisant du théâtre, en créant un spectacle, me prenant pour un roi, le théâtre a pris sur moi »

Réseaux sociaux

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*