Le 27 mars avec Nouveau théâtre de Montreuil – CDN et les sixième A du Collège Politzer

© Photo d’Alain Richard

“Ce que tu aimes dans les séances de théâtre” : Témoignages écrits

Le projet Métamorphoses inspiré de l’œuvre d’Ovide a été imaginé par Eléonore Auzou-Connes, comédienne associée au Nouveau théâtre de Montreuil. Il s’adresse à une classe de sixième A du Collège Politzer et représente 100 heures de pratique artistique sur l’année 2020-2021.

Le projet se déploie autour de deux heures d’ateliers théâtre hebdomadaire toute l’année scolaire, encadrés par une équipe d’artistes :  Eléonore Auzou-Connes, Clément Barthelet, Martin Nikonoff, Roxane Turmel, Alexandre Schreiber. Les interventions sont construites en collaboration avec les enseignants de français, d’éducation physique et sportive, d’arts plastiques, d’histoire et de science.

Au fil des séances, les élèves ont découvert différentes dimensions du geste théâtral : l’écriture, la mise en scène, le travail du collectif ou au contraire l’individu seul en scène , ils ont abordé la dimension plastique à travers  la marionnette. Par le théâtre, ils sont confrontés à des questions qui traversent le monde social, et ont navigué de leurs métamorphoses personnelles à la métamorphose du monde qui les entoure.

Pour sa première année, le projet s’est articulé autour de plusieurs cycles thématiques pour accompagner l’évolution de la perception des élèves et leur mise en action

> Cycle 1: Faire corps par le théâtre

> Cycle 2 : Le jeu et l’écriture théâtrale

> Cycle 3 : La marionnette

> Cycle 4 : Le chœur

> Cycle 5 : En mouvement

L’ensemble de ces ateliers ont placé la prise de parole et sa récolte au cœur du dispositif. Nous inscrivons ce projet dans le dispositif du 27 mars, en mettant en regard des témoignages des élèves autour de leur perception des ateliers théâtres, avec des images captées lors de la première étape de restitution du projet. Les élèves ont envahis le plateau de la Salle Maria Casarès, dans une approche pluridisciplinaire du théâtre pour « prendre la parole » et raconter leur monde à travers différentes métamorphoses d’Ovide : l’ensemble des textes a été écrit par les élèves à partir du corpus d’Ovide et les éléments de scénographies ont été produits par les élèves.

Réseaux sociaux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *